La modification du cadre d'emploi des assistants sociaux-éducatifs

Au bout de l'attente, des gains immédiats ... mais une carrière en trompe l'oeil.

La CFDT n'a pas approuvé les textes réformant la catégorie B (NES) et encore moins ceux des travailleurs sociaux dont l'attente d'un passage en catégorie A se prolonge de façon indécente.

Disons le clairement, les travailleurs sociaux ont été les plus mal traités de toutes les filières réformées.

Leur attente légitime était de voir au regard de leurs études leur carrière reclassée en catégorie A. Au lieu de cela, non seulement ils restent en catégorie B, mais leur carrière est encore plus allongée que pour les autres filières.

En effet, les travailleurs sociaux ont vu leur carrière allongée de 6 ans pendant que toutes les autres filières ne l'ont été que de 4 ans. Il s'agit là d'une duperie puisqu'une revalorisation se soldera par moins d'argent sur l'ensemble de la carrière. C'est ce que nous n'avons cessé de dire et c'est la raison pour laquelle nous continuerons de réclamer une reconnaissance des diplômes des travailleurs sociaux à Bac+3 et par conséquent leur reclassement en catégorie A.

La modification du cadre d'emploi des conseillers sociaux:

Depuis plus d'une décennie nous réclamions un véritable A pour les conseillers socio-éducatifs. Depuis 8 ans, nous avions formulé des demandes précises dans le cadre du rapport sur la filière médico-sociale adopté par le conseil supérieur de la fonction publique territoriale.

Aujourd'hui c'est fait. Le cadre d'emploi des CSE sera doté de 2 grades avec un indice terminal à 801 bruts comparable donc à la fin de grille des attachés.

Bien sur, ce qui existe en 1 grade chez les attachés s'effectuera en 2 grades chez les CSE, mais augmente les perspectives de carrière de 141 points d'indices bruts, ce n'est pas rien et nous le disons. Néanmoins, nous ne pouvons en rester là car quand même, le niveau de recrutement externe rajouté à ce cadre d'emplois se situe au niveau II et il n'est donc pas justifié de ne pas avoir un calque parfait du déroulement de carrière des attachés. Mais au delà du niveau de recrutement, les missions exercées par les CSE dans les départements sont également souvent confiées à des attachées donc ...

La CFDT acte donc cette première marche comme l'élément minium devant à terme déboucher sur une carrière parfaitement alignée sur celle des attachés.

La modification du cadre d'emploi des éducateurs de jeunes enfants

Nous ne sommes pas satisfait par le décret. En effet, la CFDT revendiquait le classement en catégorie A pour ce cadre d'emplois compte tenu du niveau de formation initiale requis pour se présenter au concours.

Le décret qui vient de paraitre est une transposition pour les éducateurs de jeunes enfants de la réforme de la catégorie B que nous avions dénoncée comme insuffisante et en trompe l'oeil dés le début 2008.

La modification du cadre d'emploi des moniteurs éducateurs et intervenants familiaux

La CFDT qui le réclamait depuis des années a accueilli très favorablement la création d'un cadre d'emplois en catégorie B pour les techniciens en intervention sociale et familiale (TISF). Ces derniers alors qu'ils ont aujourd'hui un diplôme reconnu en niveau IV (bac) étaient jusqu'ici classés dans le cadre d'emploi des agents sociaux en catégorie C. C'est donc le fruit d'une vieille revendication que nous recueillons aujourd'hui. Mais pour autant, on ne peut se satisfaire du fait que l'intégration de ces agents en catégorie B s'effectuera par le biais d'un examen professionnel et ce, même si l'on nous assure qu'il s'agit d'une simple vérification. Nous trouvons totalement anormal que des agents qui assurent aujourd'hui les fonctions et détiennent le diplôme nécessaire, doivent passer un examen professionnel. Nous avons néanmoins réussi à nous opposer à une demande de la part du collège des employeurs qui demandait en plus de rajouter un épreuve d'admissibilité à cet examen professionnel.

Nous sommes également resté sur notre faim quant au déroulement de la carrière. Rien ne justifie aujourd'hui que ce cadre d'emplois ne déroule pas 3 grades comme toutes les autres filières. Il reste sur 2 grades alors que le recrutement s'effectue avec un titre de niveau Bac, c'est absurde et injuste. Comme par hasard, il s'agit d'un cadre d'emplois fortement féminisé ce qui autorise sans doute certains à penser que cela peut attendre. Ce n'est pas l'approche de la CFDT et nous n'aurons de cesse que de supprimer cette indignité.

 

LA SECTION DISPOSE DES DIFFERENTS TABLEAUX DE RECLASSEMENT DE CARRIERE. N'hésitez pas à la contacter.

congrès evian

La délégation interco 45 était composée de Catherine Lachiver (Secrétaire  départementale), Sabrina Meunier (section d’Olivet), Jean Hiebel (section  Préfecture) et Frédéric Baudet (section du Conseil général).

L’objectif était de faire un état de ce qui a été réalisé depuis le dernier congrès et de se projeter sur la prochaine mandature avec un rapport d’orientation et un conseil fédéral renouvelé en grande partie.

Le rapport d’activité a été présenté dans toute sa diversité : la rénovation du dialogue social, la protection sociale complémentaire, les contractuels …

Des interventions se sont ensuite succédées sur ce rapport et la fédération a répondu le lendemain, point par point.

Le rapport d’orientation a été présenté par la Secrétaire fédérale sortante, Marie-odile Esch (qui a été reconduite dans ses fonctions). Cette présentation a donné lieu a des interventions particulières (c’est dans ce cadre que Catherine est intervenue) et ensuite a des débat sur des point spécifiques qui pouvait amender le rapport.

Nous ne détaillerons pas le rapport dans le détail, mais les grands champs sont pointés :

-         un projet pour le service public en réponse aux enjeux, aux attentes, aux évolutions, aux contraintes

  • pouvoir être en capacité de proposer et de défendre les agents publics dans les différentes secousses qu’ils risquent de subir dans les années qui viennent. Mettre fin aux logiques purement mathématiques. Maintien des régions et départements dans des attributions déterminées.

-         une démocratie sociale à inventer

  • tout est à faire dans la fonction publique sur ce domaine. Pour cela, il nous faudra armer nos militants pour les aider à maîtriser les enjeux, les nouvelles pratiques syndicales  et mettre en œuvre de nouvelles stratégies au service de notre action syndicale.

-         des garanties individuelles et collectives à consolider et à conquérir

  • Etre offensif sur le pouvoir d’achat, agir pour l’action sociale et la protection sociale complémentaire. Transposer l’obligation de l’ANI dans le privé aux fonctions publiques.  Créer un droit à la reconversion pour aider à sécuriser les parcours professionnels. Continuer à agir pour offrir des garanties de sécurisation professionnelle aux contractuels. Faire que l’égalité professionnelle inscrite dans les textes soit effective dans les faits. Continuer à agir pour améliorer les conditions de travail et la prise en charge de la santé au travail.

-         une fédération qui s’organise

  • il faut anticiper les futures métropoles. Trouver des militants dans le secteur public du funéraire pour assurer un pilotage fédéral de cette branche. Garder une forte cohésion interne. Maintenir la place des syndicats en tant qu’acteurs majeurs du fédéralisme.  Faciliter les parcours syndicaux par la formation. Faciliter le renouvellement de l’organisation et accompagner le parcours militant.

-         une dynamique de développement à conquérir

  • la CFDT est un syndicat d’adhérent. Il faut passer de la simple syndicalisation au développement afin de bénéficier, non seulement d’un poids en nombre d’adhérents, mais aussi d’une force de frappe militante, appuyée par un poids électoral conséquent. Aider à l’engagement syndical.

-         gagner la représentativité, notamment lors des élections 2014

  • la loi sur la représentativité donne toute la légitimité à la démocratie locale. Gagner les élections de 2014 est un enjeu crucial pour la fédération, ses syndicats et toute la CFDT. Il faut gagner en 2014 pour progresser et se projet en 2018.

Tous les rapports ont été soumis au vote :

- Rapport d’activité : Pour : 87,35%  Contre : 12,35%

- Rapport Financier : Pour : 89,28%  Contre : 10,72%

Rapport d’orientation : Pour : 90,7%  Contre : 9,24%

Un nouveau conseil fédéral a été élu et notre candidate, Catherine Lachiver en fait maintenant partie.

congrès d'evian

Le gouvernement, retranché derrière les impératifs du redressement des comptes publics, ne se donne aucune marge de négociation réelle.

Pourtant on ne peut pas en rester là !

cliquer ici pour en savoir plus

 CFDT

Vous travaillez dans une collectivité locale du Loiret ou au Conseil Régional de la région Centre?

Vous êtes agent de l’Etat dépendant du ministère de l’intérieur, des affaires sociales, de la justice ?

Vous travaillez dans une entreprise de l’eau ?

Vous êtes salarié d’une entreprise de pompes funèbres ?

Vous travaillez dans un Office public de l’habitat ?

Vous êtes adhérents d’Interco 45 ?

Si c’est votre cas, ce site s’adresse à vous !

Le  syndicat CFDT Interco du Loiret est le syndicat majoritaire des agents territoriaux du Loiret ; nous sommes aux côtés des agents et des salariés de son champ depuis 37 ans. Aujourd’hui, nous nous dotons d’un nouvel outil,  ce site Internet, pour être plus proches de vous !

La  CFDT est une organisation syndicale porteuse depuis sa création des mêmes valeurs : égalité, justice, démocratie et émancipation. Ces valeurs, certes anciennes, sont plus que jamais d’actualité dans notre société.  Notre but premier est de négocier des avancées sociales pour l’ensemble des personnels, de les représenter et de les défendre

Nous voulons partager nos idées, échanger avec tous dans le respect de la liberté et des différences de chacun.

Nous avons voulu créer ce site pour vous informer et réagir à chaud sur l’actualité.

Cet outil aidera chacun à connaître ses droits et faire évoluer les conditions de travail.

Il s’adresse aussi aux adhérents qui auront un accès privilégié aux pages de leur section syndicale.

N’hésitez pas à échanger avec nous, à dire ce que vous penser de nos prises de positions, à poser vos questions.

Notre volonté première est de faire vivre le « D » de Démocratie de la CFDT.

Catherine Lachiver

Secrétaire du syndicat

 

 

Cette bonne nouvelle est tempérée par le fait que cette journée s’appliquera tout de même durant toute l’année 2013 !

La fédération a lancé une enquête nationale sur les conditions de travail et le métier des Atsem. Nous avons récupéré une centaine de questionnaires complétés. Les résultats nationaux et départementaux seront mis en ligne dès le dépouillement terminé.

L’objectif de cette enquête est d’actualiser la connaissance de ce métier, d’alimenter la réflexion nationale et d’élaborer d’éventuelles revendications.