Ensemble nous trouvons et diffusons l’information, nous élaborons des revendications et nous mettons en œuvre des actions légitimes. Ne dites pas « Que fait la CFDT ? » dites « Que fait-on ? ». Ce sont les adhérents qui font le syndicat et c’est le syndicalisme d’adhérents que nous voulons.

Parce que seul, il est difficile de se faire entendre alors que pour une section syndicale légalement constituée la démarche est différente, l’écoute est attentive et le dialogue s’instaure plus facilement.

Parce que l’agent seul ne peut dire ce qu’il pense sous peine d’être sanctionné alors que les membres du bureau local ont eux cette possibilité car ils représentent une entité à part entière face à l’autorité territoriale avec laquelle ce dernier doit dialoguer.

Ce que nous voulons : plus de transparence dans la gestion du personnel, plus de dialogue social, de concertation, de considération.

Ce que nous voulons être : force de propositions, garant du respect des droits des salariés, porteur d’améliorations sur le volet social, maillon central d’une cohésion entre nous retrouvée...

Les futures règles de la représentativité syndicale, dans la fonction publique, finalisée par des décrets récents, n’imposaient que l’existence de notre section pour être présent au tour de la table des négociations de ces instances.

 Un petit rappel : c’est dans les CTP, devenus Comités Techniques CT, pour l’ensemble des agents, que s’organisent :

-         les conditions de travail,

-         l’hygiène et la sécurité

que se discutent :

-         les plans de formations,

-         l’aménagement des locaux,

-         les suppressions et les créations de postes à travers l’organisation des services,

-         le temps de travail et les horaires,

-         les privatisations de services,

-         les congés et les fêtes locales,

-         les accidents de travail et les maladies professionnelles.

 

ENSEMBLE

Nous rejoindre, c’est augmenter notre crédibilité. Etre plus nombreux nous rendra plus forts, plus solidaires, plus efficaces. Unis, nous défendrons la démocratie.

Adhérer, c’est aussi accéder à l’information :

  • avec CFDT magazine (mensuel de la confédération dont un numéro spécial Impôt sur le revenu en mars de chaque année),
  • avec le journal National Interco (2 à 3 fois par an dont un « spécial salaire »)
  • avec l’information confidentielle de la section amilloise,
  • des sites Internet nationaux et régionaux.

Nous rejoindre, vous donne accès à une défense individuelle de vos droits avec des conseillers et des défenseurs juridiques. Vous bénéficiez d’une « Assurance » professionnelle.

 

Pour libérer la parole,

Retrouver la solidarité et le dialogue,

Et le respect de chacun…

 

LA COTISATION SYNDICALE

Montant : 0,75 % du salaire net imposable mensuel

Un prélèvement automatique est effectué tous les mois (PAC mensuel).

 

Réduction et /ou Crédit d’impôt

En payant votre cotisation, vous bénéficiez d'une réduction de 66 % des sommes versées (exemple : pour une cotisation mensuelle de 10 € soit 120 € pour l'année, une réduction de 79 €.)

Le crédit d'impôts c’est officiel !  La loi de finance rectificative pour 2012 publiée au JO du 30 décembre, dans son article 23, institue bel et bien le bénéfice d’un crédit d’impôts remboursable pour les cotisations syndicales et ce dès l’imposition des revenus de 2012.

Ainsi donc, nos adhérents (et futurs adhérents) se retrouvent désormais à égalité et bénéficient tous des 66% de remboursement sur le montant de leur cotisation.

Cette info de première importance est donc à diffuser largement et expliquée sans modération à celles et ceux de nos « sympathisants » non-imposables pour lesquels le montant de la cotisation syndicale à payer constituait un frein à l’adhésion !

Vous pouvez participer « un peu, beaucoup ou passionnément ! » à la vie de votre section, à la vie de la CFDT, à la vie des vôtres.

Les représentants syndicaux de votre section Amilloise se tiennent à votre disposition et à l’écoute. N’hésitez pas à nous contacter.

Secrétaire de la section : Patrick Romand

Secrétaire adjoint          : Pascal Dubois

Trésorière                      : Gabrielle Vezier

Trésorier adjoint           : Philippe Ducoin

Développeur                 : Emilie Courcières

Développeur adjoint     : Jacky Delahaye

Membres du bureau      : Daniel Beaulier et Joël Pinault

Nous ne pouvons que nous remémorer cette phrase d’Albert Einstein :

« Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »