Le syndicat CFDT a rencontré la majorité des Atsem de votre collectivité début décembre. Nous avons échangé avec elle sur les problématiques qu'elles rencontrent depuis la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, dont notamment la fatigue et le stress accumulés dû à l'augmentation de leur charge de travail et du déroulement de leur journée. Elles nous ont également fait part des demandes qu'elles ont émises à plusieurs reprises auprès de vos services et qui sont restées à ce jour sans réponse.

Pour faire avancer la situation qui de fait s'impose aux Atsem sans qu'il y ait de réelle concertation, nous avons souhaité vous relayer leurs revendications.

Le syndicat CFDT demande à vous rencontrer début janvier avec l'ensemble des Atsem afin d'échanger ensemble sur les revendications suivantes :

  • la mise en place d'un groupe de travail dès janvier pour rédiger une nouvelle Charte des Atsem concernant leur charge de travail sur la journée, la définition précise de leurs missions auprès des enseignants, les horaires, les plannings...

  • que soit prise en compte la particularité de l'Atsem en CLIS au même titre que les Atsem en maternelle dans le cadre de la Charte,

  • que leur temps de travail soit réellement comptabilisé en journée continue, avec le respect de leur temps de pause,

  • à être déchargées des garderies du soir par rapport à la pénibilité de la journée,

  • le recrutement d'animateurs supplémentaires pour pallier le manque d’effectifs présents sur les TAP et la gestion des sorties des enfants qui se faisait au préalable avec les enseignants. Il en va de même pour les interclasses avec des effectifs en hausse,

  • que soit engagée une étude dès janvier sur le positionnement des TAP en début d'après-midi,

  • l'attribution d'une prime de sujétion particulière liée à l'évolution du métier et des responsabilités accrues,

  • la mise en place d'une convention d'occupation des locaux,

Voici les principaux points à propos desquels nous souhaitons échanger avec vous, accompagnés des Atsem. Nous savons qu'une réunion est prévue le 17 décembre 2014. Les agents attendent des réponses par rapport à leurs revendications, aux mécontentements et anomalies constatés, notamment sur leur temps de travail. Un préavis de grève est envisagé pour la rentrée scolaire de janvier 2015.

Dans l'attente qu'une date de réunion nous soit fixée début janvier avec les agents, veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos salutations distinguées.

 

Pour le syndicat CFDT INTERCO 45,

Catherine LACHIVER – Bruno SAGHAAR

 

Copies transmises à : Mmes HOUIS, adjoint aux affaires scolaires, Mme Macher, responsable du service scolaire