agenda social

Comme nous l'indiquions dans notre article précédent, le Président Doligé nous a proposé un agenda social portant sur de nombreux sujets (y compris certains pour lesquels avaient été arrêté les négociations il y a 6 mois sous le prétexte d'un contexte de négociations nationales)

Vous pouvez retrouver le courrier du Président en CLIQUANT ICI.

Certes, nous avons mis un peu plus d'un mois pour répondre formellement à cette proposition, mais il nous semblait normal de ne pas précipiter la réponse officielle, d'autant qu'une partie de celle ci était faite au travers de notre feuille d'information.

Nous sommes resté dans la ligne que nous nous sommes fixé et souhaitons avoir l'assurance que cet agenda engage le prochain Président et que cela ne restera pas simplement qu'un mirage comme nous avons pû en connaitre d'autres.

Nous acceptons le challenge et faisons le pari effectif d'un dialogue social responsable, honnête et en pleine conscience des enjeux et difficultés que nous devrons surmonter.

Cependant, nous sommes déterminé a porter nos revendications et à permettre de meilleures conditions de travail, une amélioration du pouvoir d'achat (de manière directe ou indirecte) et a faire progresser la culture du dialogue social à tous les étages de la chaîne hiérarchique: de l'agent à la base jusqu'au sommet de la pyramide.

Vous pouvez prendre connaissance de notre réponse complète EN CLIQUANT ICI.

Si vous avez des idées à formuler sur tout élément concernant l'organisation, l'évolution, la structuration, les économies, les améliorations, etc ... faites nous en part directement par mail en écrivant à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Soyons tous acteur de notre évolution et faisons que demain soit meilleur qu'aujourd'hui, mais pour cela, nous devons tous apporter une pierre à l'édifice.

 

negoNous avons publié dans l'article précédent la volonté de l'administration d'aller vers une négociation qui porterait sur la partie de la politique RH, en vue d'une modernisation, mais surtout d'une baisse de la masse salariale.

Nous avons donné quelques éléments de notre positionnement dans la feuille d'information qui vient de paraître et qui est en cours de distribution dans les services (A charger en CLIQUANT ICI). Il faut rappeler que cela découle des échanges entamés avec le Directeur Général des Services depuis mi-décembre 2014. Ces différentes réunions, qui ce sont tenues jusque début février ont abouties à une proposition de plan de négociation sur la politique RH. Cette proposition de nouvel agenda social, faites par le Président Doligé porte sur de nombreux sujets et laisse la porte ouverte à d'autres thématiques si nécessaire. (le courrier du Président est disponible EN CLIQUANT ICI)

Comme nous l'indiquons dans notre feuille d'informations, nous sommes prudent sur les motivations de cette nouvelle feuille de route, notamment eu égard à l'échéance électorale qui verra la mise en place d'un nouvel exécutif (est ce qu'il souhaitera s'inscrire dans la même ligne ?), mais en même temps, nous souhaitons faire le pari d'un dialogue social responsable qui pourra apporter aux agents et améliorer leurs conditions de travail.

Le chantier ne pourra qu'être long et difficile au vu de l'étendu des sujets à aborder et l'incertitude toujours présente du fait de la réforme territoriale toujours en discussion au parlement.

Certains points ont déjà fait l'objet de premiers échanges antérieurement (la partie rémunération essentiellement), mais d'autres vont être complètement à découvrir (la politique de remplacement, les mobilités ...)

Nous préparons une réponse au Président afin de nous inscrire dans la démarche de négociation souhaitée, mais avec à l'esprit toute la difficulté de l'exercice dans le contexte général actuel et les possibles évolutions qui pourraient encore intervenir. 

Gardons à l'esprit aussi le premier thème qui est : Maîtriser la masse salariale, sauvegarder l'emploi au sein du département du Loiret. Cela nous conforte dans la dénomination de plan social que nous avons employé. Quand on ajoute la flexibilité du travail dans les sujets, les camarades du privé 

comprendront immédiatement pourquoi nous restons malgré tout sur une certaine réserve.

A contrario, il y a de nombreux points qui sont porteurs d’améliorations pour les personnels : la valorisation des agents, le plan d’intéressement, le télétravail, la qualité de vie au travail, le handicap, l’action sociale …

Nous allons répondre favorablement à l’ouverture d’échanges structurés sur tous les points donnés, mais en gardant la conscience de l’immensité de la tâche et des difficultés contextuelle qui vont peser sur ces négociations.

Nous aurons donc l’occasion de revenir vous donner l’état d’avancement des négociations dans les mois qui viennent.

négoNous entamons une négociation avec l'administration, à la demande de celle ci, sur différents "leviers" qui pourraient être actionnés pour faire une potentielle économie sur le budget au vu de la conjoncture difficile.


Les échanges débutent seulement et vont se tenir au rythme d'une réunion par semaine avec le DGS et d'une par semaine avec le DRH jusqu'à fin mars.
Il est clair que pour la CFDT, nous nous opposerons à la remise en cause des acquis sociaux négociés et obtenus antérieurement.


Nous avons employé le terme de "plan de sauvegarde de l'emploi" quand nous avons eu connaissance des premiers éléments de réflexion et nous nous mobilisons pour être constructif, réaliste et pour garder une ouverture et une pertinence dans nos propositions.


Plus d'informations dans la prochaine feuille d'information de la section.

yesci dessous les premiers résultats en sièges. Je vous laisse faire le rapport avec les noms en reprenant les listes.
 
Les procès verbaux officiels n'ont pas pû encore être transmis en préfecture et nous vous donnerons plus de détails dans quelques temps.
Encore merci de nous avoir fait confiance. 4 ans de travail nous attendent pour améliorer les conditions de travail de tous les personnels et obtenir de nouveaux droits.
 
En CT:
CFDT: 4 sièges
CGT : 3 sièges
CFE-CGC: 2 sièges
FSU: 1 siège
En CHSCT:
CFDT : 3 sièges
CGT: 2 sièges
CFE-CGC: 2 sièges
FSU: 1 sièges
 
     
En CAP A:
Groupe supèrieur
CFE: 1 siège
Groupe de base
CFE: 2 sièges
CFDT: 1 siège
En CAP B:
Groupe supèrieur
CFDT: 3 sièges
Groupe de base:
CFDT: 1 siège
CGT: 1 siège
 
En CAP C:
Groupe supèrieur
CFDT: 1 siège
CGT: 2 sièges
Groupe inférieur
CFDT: 2 sièges
CGT: 2 sièges
FSU: 1 siège
 
 
merci
 
 
 
 
 
 

vote

La CFDT a déposé ses listes hier matin et celles ci ont été jugées recevables. CLIQUEZ ICI POUR LES CONSULTER.
 
Nous n'avons pas pu inclure toutes les personnes qui avaient fait part de leur souhait de participer aux CAP du fait d'une contrainte réglementaire un peu complexe a développer ici.
 
Sachez que la liste CT est dites complète car nous présentons autant de personnes que de postes de titulaires et de suppléants à pourvoir.
 
En ce qui concerne 
les CAP, il faut distinguer plusieurs choses.
- Pour la CAP A, nous avons présenté une liste complète, mais seulement sur le groupe de base car nous n'avions pas le nombre requis pour déposer sur le groupe supérieur.
- Pour les CAP B et C, nous avons dû, au dernier moment, rectifier les listes des groupes supèrieurs pour pouvoir être dans les clous par rapport à la réglementation. De fait, nous avons été obligé d'enlever 2 noms à chaque fois pour pouvoir obtenir les combinaisons minimales réglementaires.
Sans cette modification, notre liste n'aurait pas pu être considérée comme recevable.
 
Nous tenons à remercier chacun d'entre vous pour votre engagement et comptons sur vous pour faire voter CFDT le 4 décembre 2014 dans votre entourage propre, et pour voter vous même CFDT bien sur.
 
Nous remercions aussi les collègues qui ont accepté de nous signer un acte d'engagement, mais qui, faute de pouvoir répondre au texte, ne sont pas sur la liste qui va être publiée aujourd'hui.
 
Restons mobilisés.
 
Pour les adhérents, nous vous annonçons que l'assemblée générale aura lieu le 15 décembre, probablement à l'auditorium de Châteaubriand.
Vous recevrez l'ordre du jour, la convocation, et la déclaration de candidature pour vous présenter au bureau dans le courant du mois de novembre.
 
PS: N'oubliez pas non plus de voter CFDT aux élections CNRACL. Vous devriez recevoir le matériel de vote à votre domicile. De même, pour ceux qui vont voter par correspondance pour le 4 décembre, ne laissez pas passer la date.
 
cfdt

RPSSur les risques psychosociaux (RPS), nous avons eu vendredi 10 octobre la 3 ème réunion du groupe de travail chargé de réaliser le questionnaire permettant un premier diagnostique de la situation des personnels au regard de ces risques particuliers. 


Malheureusement, la CFDT était la seule organisation syndicale présente sur les 3 réunions.

Sommes nous les seuls à nos soucier de la santé des agents et de la mise en pression ? Il faut croire que oui ...


Le questionnaire soir être présenté au CHSCT de novembre et nous prendrons nos responsabilités lors du vote sans avoir à rougir du travail fourni. 


Nous continuons , quoiqu'il arrive à défendre l'intérêt des personnels et ce sujet fait suite au protocole d'accord national auquel la CFDT à largement contribué.

Nous ferons le nécessaire pour que ces éléments soient ensuite intégrés dans le document unique et pour qu'une réelle politique de prévention de l'ensemble des risques soit mise en oeuvre sous l'égide du CHSCT.