section du conseil départemental du Loiret

loiretLes organisations syndicales sont invitées à rencontrer le Président Doligé, Lundi 14 avril à 14h30. La CFDT avait appelé de ses voeux cette rencontre pour essayer de discuter directement sur un certain nombre de sujet qu'elle juge prioritaire pour les personnels du Conseil Général du Loiret.

Cela vait donné lieu à un échange de courrier que vous pouvez retrouver ICI et LA pour le dernier. Le Président s'est engagé à répondre à nos interrogations et propositions lors de cet entretiens.

Nous espérons aussi pouvoir parler et avancer sur la problématique des contractuels.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de la teneur de cet échange que nous espérons constructif et qui devrait permettre de continuer vers une amélioration des conditions de travail des agents.

coupe budgétaireDans la république du centre du 22 mars, il y a un article sur des collégiens de neuville aux bois qui attendent avec impatience de découvrir le Loiret depuis le ciel dans le planeur nouvellement acquis par le Conseil Général du Loiret. nous n'avons pas le prix ...
 
Dans la Tribune d'Orléans du 27 mars, nous apprenons que le budget proposé verra apparaître une subvention pour les associations caritatives de 30% supérieure à ce qu'elle était antérieurement et qu'une aide de 240 000 euros sera allouée à l'aide alimentaire.
 
Et finalement, dans la république du centre du 28 mars, il est précisé que le dispositif d'aide au jeunes majeurs (APJM) qui devait être supprimé va être revu pour être présenté sous une forme ... qui doit nous être présenté en urgence lundi matin à 10h.
 
Nous pouvons pointer là différentes dépenses supplémentaires, mais il n'est pas précisé que le budget alloué aux aides individuelles au logement (FUL) est prévu en diminution de pratiquement 200 000 euros et que le subventionnement aux associations d'aides aux personnes en difficultés va aussi se voir ponctionner, au point de mettre en jeu la vie même de certaines structures. C'est d'ailleurs le motif d'appel à rassemblement le 2 avril devant le Conseil Général du Loiret lancé par le syndicat CFDT-branche santé-sociaux.
 
Ce sont des choix politiques et stratégiques qui sont fait là et chacun en mesurera les conséquences à terme. De la même manière, nous mesurerons les conséquences de ces choix sur les conditions de travail des agents du social et sur les impacts globaux.
 
 

Nous vous l'avions annoncé et nous l'avons fait. Hier, jeudi 27 mars, pas moins de 16 militants ont assuré l'animation d'HMI sur 9 sites simultanément sur le département.

HMIMalheureusement, il n'y a pas forcément eu autant d'agents que nous l'aurions espéré, mais cela nous a permis de transmettre les messages que nous voulions faire passer et recueillir les situations directement de la bouche des personnels.

Nous reconduirons ce type d'opération dans les mois qui viennent, en essayant de travailler le volet communication préalable, afin que chaque agent puisse disposer de la meilleure information possible sur ses droits et sur la vie de la collectivité vue par l'oeil syndical.

Nous restons mobilisé pour 

dialogue socialNous avions fait état d'un échange précédent avec M. le Président Doligé (voir ICI).

Comme indiqué, nous avons réagi en faisant des contres propositions concrètes sur la prime annuelle, les critères d'avancement en CAP et la mutuelle santé.

Nous voulons croire que nous pourrons reprendre un échange constructif avec l'administration, dans l'interêt des personnels.

Il nous semble clair que la PMRI doit disparaitre dans sa forme actuelle, mais nous entendons qu'il n'est pas raisonnable d'aller négocier sur la totalité de l'application du régime indemnitaire au vu des négociations nationales engagées.

Nous serons présents à la prochaine réunion d'agenda social du 24 avril qui doit porter, entre autres, sur la protection santé des personnels.

Nous argumenterons et pousserons la négociation autant que nécessaire pour trouver les compromis acceptables sur les sujets qui préocuppent les agents.

Vous pouvez retrouvez le courrier en cliquant ici.

La section va organiser des réunions dans le cadre des HMI sur 9 sites simultanément. Nous vous attendons nombreux pour faire un point sur les dossiers en cours, mais aussi pour nous faire en direct un retour sur vos dificultés, sur vos problématiques, receuillir vos idées, vos cartes dans le cadre de la préparation aux élections.

Nous avons le plaisir de vous faire savoir que nous serons présent le :

 Jeudi 27 mars 2014

 

de 14h30 à 16h30 dans les services suivants :

 

- Hôtel du département : salle 105-106

- immeuble Châteaubriand : auditorium

- MDD Sud : Grande salle de réunion

-MDD de Gien : Grande salle de réunion

- MDD de Pithiviers : salle N°2

- MDD de Jargeau : salle Rubis

- MDD de Montargis : salle B du Rdc

- immeuble le Loiret : salle du val de loire

- MDD nord :Salle RIS

 

dans le cadre des heures mensuelles d’information.

(la demande a été faite de 14h à 17h pour permettre 1/2h de battement avant et après la réunion pour les déplacements éventuels)

 

Nous ferons un point sur les dossiers d’actualité au conseil général et recueillerons vos problèmes et questionnements particuliers.

 

Les heures d’information sont un droit pour chaque agent. Vous n’avez pas à poser de congé. Chaque agent a le droit de participer à cette réunion, sous réserve de la continuité de service.

Faites connaître votre intention à votre responsable pour qu’il organise le service en fonction des personnes qui souhaiteraient participer. 

Retrouvez l'affiche vous indiquant les lieux et les salles en CLIQUANT ICI.

Nous avons écrit au Président (Le courrier est disponible ici) sur le déroulement actuel du dialogue social, et essentiellement sur les réunions de l'agenda social dont nous estimons qu'elles perdent de leur contenu. Nous nous sommes aussi prononcé contre un moratoire sur les négociations sur le protocole sur les rémunérations.

Vous trouverez EN CLIQUANT ICI la réponse du Président qui appelle de notre part certains éclaircissements pour pouvoir envisager une reprise d'un dialogue honnête et respectueux dans la perspective d'une amélioration constante pour les agents.

Nous allons faire part dans les meilleurs délais de nos propositions de critères concernant la prime annuelle (qui aurait dû donner lieu à une réunion spécifique qui ne s'est pas tenue) , ainsi que les critères pour les promotions CAP (qui aurait aussi dû donner lieu à une réunion technique ... qui ne s'est pas tenue).

Le Président c'est prononcé pour la mise en place d'une complémentaire santé de manière prioritaire. La CFDT se retrouve dans ce point et nous espérons que nous aboutirons au plus vite pour que l'ensemble des personnels puisse bénéficier de la meilleure couverture santé. Nous souhaitons aussi que l'employeur participera à cette protection.

Nous réitérons notre demande d'entretien avec M. le Président, et pas forcément dans un cadre intersyndical comme mentionné dans sa réponse.