section du conseil départemental du Loiret

Nous avons été convié à l'ouverture officielle des travaux de l'agenda social qui se déroulera le jeudi 14 février après-midi.

C'est M. Gabelle qui ouvrira les travaux.

Nous reviendrons sur ce rendez vous et vous donnerons les sujets retenus, ainsi que les modalités retenues pour les négociations qui devraient découler de cette ouverture.

Le CTP du 18 décembre dernier a été un moment fort de la vie de notre institution. Le projet de réorganisation des services, porté par le nouveau Directeur Général des services, a été soumis pour avis aux représentants du personnel et des élus.

Contrairement à ce qui a été annoncé par M. le Directeur Général des services, dans un article publié sur Nemo à l’issue de ce CTP, le projet de réorganisation n’a été plébiscité par aucun syndicat. Aucun représentant du personnel n’a souhaité avaliser ce projet (8 abstentions et un vote contre). C’est suite au vote des élus, et non pas à celui des partenaires sociaux, que l’avis du CTP a été considéré comme favorable.

L’abstention de la CFDT s’inscrit dans une préoccupation de clairvoyance et de responsabilité. Si le projet de réorganisation des services présente, dans son ossature générale, une avancée par rapport à l’organisation antérieure, il n’en demeure pas moins, qu’il manque de clarté et de précision quant à ses incidences directes sur les  agents.

De plus, la réorganisation voulue par M. le Directeur Général des services porte en son sein un autre projet d’organisation plus décrié, en raison des difficultés qu’il ne manquera pas de générer, sans pour autant porter la preuve ni de sa pertinence  et encore moins de son impérieuse nécessité. Il s’agit de la réorganisation de la direction de la solidarité.

De nombreux agents de cette direction nous ont alertés quant aux  répercussions fâcheuses et prévisibles de cette réorganisation. Nous avons relayé auprès de Monsieur le directeur général des services leurs craintes et appréhensions qui vont au-delà de celles uniquement liées aux changements. Nous espérons avoir été entendus.

Nous sommes, toutefois, persuadés que les semaines et les mois à venir seront porteurs de tensions et de difficultés. Nous serons vigilants et attentifs à toute situation qui viendrait à se dégrader. Par ces temps tourmentés notre action est plus que nécessaire, elle est impérative.

N’hésitez pas à interpeller vos représentants CFDT, ils seront à vos côtés pour garantir vos droits.

Ensemble, tout est possible rien n’est irréversible

Vous trouverez en CLIQUANT ICI l'ordre du jour du CT qui va se tenir le 18 novembre 2014.

Après des échanges avec les organisations syndicales et un avis favorable en CTP, les bornes de journée ont été modifiées et la pause méridienne peut être réduite à 45 mn, mais l'information n'est toujours pas diffusée alors qu'il y a eu une délibération prise lors de la session de Juin.

Vous pouvez trouver le rapport EN CLIQUANT ICI et la délibération EN CLIQUANT ICI. En voici les détails ci dessous, et ce ne sont pas des modifications négligeables en terme d'organisation.

3.2 En matière de gestion des temps, il est pris acte des nouvelles plages horaires telles
qu’elles ont été soumises à l’avis du CHS et du CTP réunis le 4 juin dernier :

L’objectif de ces modifications est de permettre aux agents :

- de commencer leur journée 15 minutes plus tôt le matin,
- de diminuer leur pause méridienne à 45 minutes au lieu d’une heure minimum,
- de terminer leur journée 30 minutes plus tôt.

En parallèle, il est demandé aux responsables d’organiser une permanence téléphonique et
physique dans leur service entre 8h00 et 17H30 du lundi au vendredi.